« Chacun compte pour un »

Ça m’est venu comme ça, sans crier gare, dans ma tête ce matin, des paroles entendues il y a de cela quelques années  : «  Chacun compte pour un » «  Chacun peut être s’il le veut le grain de sable qui enrayera l’usine à gaz ». Je me suis retrouvé dans mon passé, je me souviens très bien de qui disait cela.

C’était à l’époque où j’enseignais à l’école des petits poissons, il y avait un supérieur hiérarchique qui à longueur de réunions, de stages de formation ou de rencontres informelles nous les serinait… Chacun compte pour un … Chacun peut être le grain de sable … On trouvait ça un peu lourd, il insistait tellement, on ne comprenait pas toujours où il voulait en venir. Alors devant nos mines étonnées et sceptiques il nous expliquait posément que c’était à chacun d’entre nous d’être responsable, au quotidien, dans nos classes, dans nos écoles, auprès des élèves, des familles, des personnels municipaux, de faire en sorte que les choses bougent, évoluent, de résister à la pression de « l’usine à gaz ». Nous devions être au clair dans nos têtes sur nos valeurs fondamentales de justice, d’égalité et de fraternité et nous devions traduire en actes nos pensées. Qu’est-ce que j’accepte ? Qu’est-ce que je refuse ? Qu’est-ce que je laisse faire ? Chacun compte pour un … Notre manière de faire la classe au quotidien montrait quelle société nous défendions.

Pourquoi je vous raconte tout cela aujourd’hui ? L’actualité de notre bassin,  les petits poissons rouges-insoumis sont au deuxième tour ! Vous voyez le rapport ? Pas vraiment ? Permettez-moi d’insister, d’être lourd à mon tour.

Être présent au deuxième tour c’est bien mais ce qu’il faut maintenant c’est enrayer et même stopper « l’usine à gaz » ! Comment faire ? Un bon début ne serait-il pas  que chacun fasse ce qu’il peut, quand il peut, pour convaincre autour de lui que la fatalité n’existe pas, que nous sommes acteurs de notre vie, même dans notre passivité ? Il faut convaincre d’ aller massivement voter dimanche prochain. Tous les petits grains de sable que nous déposerons dans l’urne, réunis les uns avec les autres peuvent enrayer « l’usine à gaz » ! Les paroles, la réflexion c’est bien, très bien même, mais ça ne sert à rien , c’est du vent si concrètement ça ne se réalise pas. Alors je rappelle à tous les petits poissons rouges de la palette qui pensent qu’ils ne peuvent pas faire grand chose, qu’ils ne sont que des  petits poissons, certes, mais qu’ils comptent chacun pour un  et que c’est là qu’est notre pouvoir ! Il est temps de le prendre ou nous finirons asphyxiés par les gaz de l’usine !

Ça m’est venu comme ça, sans crier gare, dans ma tête ce matin, des paroles entendues il y a de cela quelques années  : «  Chacun compte pour un » «  Chacun peut être s’il le veut le grain de sable qui enrayera l’usine à gaz ». Je me suis retrouvé dans mon passé et soudain, le présent me l’a rappelé avec force  …

1+1+1+1+1+1+1+1+ ……………………………………………………………….+1= Un député FI pour notre bassin !

WP_20150129_001 (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s