Primaires de la droite et du centre «  Il ne faut jurer de rien. » Vraiment ?

L’autre jour dans le journal j’ai lu un article assez intéressant dans lequel il était écrit : «  La prochaine fois que vous ressentirez le besoin de jurer, ne vous retenez pas. Dire des gros mots permet de soulager la douleur, entraîne une réaction émotionnelle qui mène à une analgésie et une dose d’adrénaline. Jurer semble activer les parties du cerveau associées aux émotions, pour quelqu’un qui souffre, c’est une forme de self-management. » Lire la suite

Publicités