Ca n’a pas traîné : l’état d’urgence contre les associations.

Communiqué de la Ligue des droits de l’homme

Le ministre de l’Intérieur perd ses nerfs, confond et assimile le mouvement associatif au terrorisme

Après avoir interdit les manifestations citoyennes autour de la COP21, voici que le ministre de l’Intérieur assigne à résidence M. Joël Domenjoud, en charge de la « legal team » de la coalition au motif qu’il ferait partie de l’ultra-gauche parisienne qui veut remettre en cause la tenue de la COP. M. Domenjoud est tenu de pointer trois fois par jour au commissariat.

Si l’on avait besoin d’une confirmation que l’état d’urgence est un danger pour les libertés publiques, cette mesure en attesterait tant elle révèle que la lutte contre le terrorisme n’est ici qu’un prétexte pour interdire toute voix dissonante.

Comme nous l’avions craint, l’état d’urgence s’accompagne de mesures de plus en plus arbitraires.

D’ores et déjà nous demandons la levée immédiate de l’assignation à résidence de M. Joël Domenjoud.

Ca n’a pas traîné : l’état d’urgence contre les zadistes.

Extrait de l’article  Verrouillage du plateau de Saclay dès Vendredi d’Essonne Info

Un arrêté préfectoral institue une « zone de protection ou de sécurité » sur le plateau de Saclay (…) tout le secteur sera filtré, des contrôles systématiques seront effectués, et des barrages sur les principaux axes donneront lieu à des fouilles massives des véhicules. Plus important, toute personne présente sur place devra être en mesure de justifier sa présence, au risque de se voir demander de faire demi-tour.

Pourquoi ces mesures d’exception dans une zone si éloignée de Paris ?

Dans le viseur des autorités, plusieurs appels qui circulent sur internet de militants du climat, à se retrouver avant la COP21 sur le Plateau. A commencer par les marcheurs venus en tracteurs et vélos depuis Notre-dame-des-Landes

Pour les Villejuifois qui travaillent à Saclay, deux semaines de galère en perspective. Et beaucoup plus grave : l’état d’urgence est utilisé, brutalement, pour interdire les manifestations parfaitement légitimes et légales. C’est vraiment allé très vite.

Les interventions occidentales ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient. Déclaration de John Prescott, ex-vice premier ministre de Grande Bretagne

Le texte qui suit est la traduction d’un article de John Prescott, paru dans le journal anglais Mirror et accessible en version originale ici. John Prescott a été vice premier ministre de Tony Blair de 1997 à 2007. Ce texte n’est pas une prise de position du Parti de Gauche, mais une contribution dont nous jugeons qu’elle mérite d’être versée au débat de ce côté-ci de la Manche.

Prescott

13/11 : une autre date qui signifiera toujours plus qu’une simple juxtaposition de chiffres. Comme 9/11 et 7/7, elle symbolisera un moment où un pays, son gouvernement et les gens réalisent une vérité pénible : nous ne pouvons jamais vraiment à l’abri de la terreur.

Parce que nous ne pouvons jamais, la main sur le coeur, dire que nous pouvons protéger le public.

Que ce soit dans les Twin Towers de New York, le métro de Londres ou même sur les plages de la Tunisie, les extrémistes fondamentalistes trouveront toujours un moyen.

Les gouvernements promettent une justice rapide et le châtiment,  mais nous ne pouvons faire que très peu.

Il se trouvera des politiciens qui utiliseront les morts à Paris, comme ils l’ont fait après le 11 Septembre, pour progresser vers l’objectif d’accroître intervention militaire au Moyen-Orient.

La route de la vengeance ne se termine pas avec les talibans en Afghanistan. Elle a ajouté de nouvelles destinations – Saddam en Irak, Kadhafi en Libye, puis Assad en Syrie.

Une chose que j’ai apprise est que cette intervention occidentale n’aide jamais, elle ne fait qu’aggraver les choses. Et les aggraver considérablement.

Nos interventions, si nobles que puissent paraître leurs intentions, ne font qu’attiser les incendies au Moyen-Orient. Lire la suite

Incendie à l’hôtel de ville de Villejuif

A peine 24 heures après l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris et Saint Denis, l’hôtel de ville de Villejuif a été en partie détruit par les flammes. Si l’incendie n’a heureusement fait aucune victime, et a été circonscrit rapidement grâce à l’action des sapeurs-pompiers, cet événement touchant la maison commune des Villejuifois vient renforcer dans notre ville le climat d’effroi et d’inquiétude que nous connaissons depuis deux jours. Lire la suite

SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE

Comment briser le carcan défini par leprésident de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.  « il ne peut y avoir de choix démocratiques contre les traités européens » ? Le SOMMET INTERNATIONALISTE POUR UN PLAN B EN EUROPE, avec Jean-Luc Mélanchon, Yannis Varoufakis, Olivier Besancenot, Frédéric Lordon, Oskar Lafontaine, et bien d’autres  sera diffusé en direct ce week-end sur
https://www.euro-planb.eu/

Le FN Wallerand De Saint-Just à la foire au troc et aux cochons

Ainsi, Wallerand De Saint Just vient s’exhiber ce samedi 7 novembre à la Foire au troc et aux cochons de Champigny-sur-Marne. Sans doute faudrait-il préciser à l’ancien du GUD que ce n’est pas parce qu’il est question de « cochons » que cette fête populaire a un lien avec les initiatives de ses amis identitaires d’extrême-droite, cela nous éviterait sa présence !
Le Parti de Gauche du Val-de-Marne et ses candidats aux élections régionales sur la liste Nos Vies d’Abord : François Cocq, Marie Tiphagne et Mourad Tagzout, seront quoi qu’il en soit présents comme tous les ans ce samedi sur la Foire au troc et aux cochons et distribueront leur Quiz sur les élections régionales pour rappeler notamment que la liste FN en Île-de-France est la liste des copains (les attachés parlementaires de Florian Philippot, Joffrey Bolley dans le 77 et Mathilde Androuët dans le 75), des coquins (les mis en examen Wallerand De Saint Just dans le 75 et Axel Lousteau dans le 92), des cousins (Manon De Saint Just, la nièce de l’autre dans la grande tradition du népotisme frontiste) et des parachutés  (Dominique Bourse-Provence, tête de liste dans le 94).

A Champigny-sur-Marne,
Le 5 novembre 2015,
François Cocq,
Chef de file du Parti de Gauche dans le Val-de-Marne sur la liste Nos Vies d’Abord
Blog : www.cocq.wordpress.com