Le froid arrive … normal c’est l’hiver !

Certains petits poissons n’ont pas d’aquarium pour s’abriter, se protéger du froid… J’en croise beaucoup dans le bassin. Ils sont en danger, personne ne s’inquiète pour eux. L’an dernier plusieurs d’entre eux sont morts, on nous l’a annoncé de 3 lignes dans les journaux et quelques secondes à la radio… Tous les ans à la même saison on semble découvrir qu’il y a des petits poissons sans aquarium fixe…
J’ai décidé d’en écrire un peu plus : Lire la suite

Adhésion de la ville à l’assurance chômage: payer plus cher pour licencier plus ?

La nouvelle majorité a proposé lors du Conseil Municipal du 7 novembre que la ville adhère au régime d’assurance chômage pour les agents non titulaires.

Les 10 conseillers de l’opposition de gauche (PG, MRC, PCF et PS) ont voté contre, les conseillers municipaux de la majorité issus de la liste EELV se sont abstenus.

Cette adhésion représente un coût important pour la ville : en effet, au cours des deux premières années, la Ville devrait continuer à indemniser ses agents en fin de contrat, tout en cotisant à l’URSSAF pour les agents toujours en poste. Pas très rentable !

Lire la suite

Audit financier de Villejuif : beaucoup de bruit pour rien !

Voilà un audit dont on a entendu parler ! Annoncé en fanfare avant l’été, commenté sur le site privé d’un élu de la majorité en septembre, objet d’une tribune d’une tendance de l’Union Citoyenne en septembre, puis d’une grande partie du numéro d’octobre de Villejuif notre Ville, ce n’est que fin octobre que villejuifois et les élus de l’opposition ont enfin pu y avoir accès, les élus de l’opposition ne parvenant que de haute lutte à obtenir un débat sur ce document au Conseuil Municipal du 7 novembre ! Voilà qui est révélateur d’une volonté manifeste de la nouvelle majorité de passer outre les circuits démocratiques.

Et pourtant, bien loin du tapage fait sur les sites internet de la majorité et dans le journal municipal, l’audit financier de Villejuif est un document froid, qui ne dépeint pas une ville mal gérée et au bord de la faillite.

Un audit sur Villejuif payé par les villejuifois mais qui ne parle pas de Villejuif….

Lire la suite

PPP à Villejuif : la Mairie perd le nord !

PPP1Au cours du conseil Municipal du 7 novembre, les villejuifois ont pu assister à un curieux manège entre le Maire, Franck Le Bohellec, et son adjoint Michel Monin. Interrogé sur les projets concernant le sport, M. Monin a déclaré vouloir monter un projet de salle de sport en Partenariat Public-Privé (PPP). Suite à cette intervention, F. Le Bohellec a dit qu’il n’y aurait pas de PPP, contreduisant son adjoint … mais aussi se contredisant lui-même. En effet, c’est F. Le Bohellec qui, dans l’édito du Villejuif notre Ville du mois d’octobre, indiquait : « Nous allons également développer des partenariats public-privé pour la construction de places en crèches et d’infrastructures sportives ». Alors, qui croire ? Mr. Monin (salle de sport en PPP), Mr Le Bohellec, version CM du 7 novembre (pas de PPP), ou Mr. Le Bohellec, version VNV d’Octobre (PPP à tous les étages pour les crèches et équipements sportifs) ?

Un outil à haut risque pour la puissance publique

Lire la suite

Ce week-end faites-vous entendre : Votation citoyenne sur la révocabilité des élu-e-s dans le Val de Marne

Parti de Gauche du Val de Marne - Membre du Front de Gauche

Les militants du Parti de Gauche du Val de Marne seront ce long week-end de novembre à la rencontre des habitants de notre territoire avec des urnes citoyennes qui permettront à chacun de répondre à cette question « Êtes-vous favorable au droit de révoquer les élus ? », dans le cadre de la votation citoyenne nationale organisée par le PG.


Des points de rencontre dans 10 villes sont d’ores-et-déjà prévus :

Vendredi 7 :

  • Le Perreux-sur-Marne, de 10H à 12H au marché (coté avenue Charles de Gaulle),
  • Vincennes, à partir de 17h30 à la sortie du RER.

Samedi 8 :

  • Chevilly-Larue, de 10H à 12H devant le bureau de Poste du coeur-de-ville.
  • Chevilly-Larue, samedi après-midi, au marché (place Nelson Mandela),
  • Fontenay, à partir de 15h au marché Verdun (boulevard de Verdun),
  • Nogent-sur-Marne, de 10H à 12H au marché central (proche la Poste),
  • Nogent-sur-Marne, l’après-midi, au kiosque (angle boulevard de Strasbourg-Anquetil -proche station Total),
  • Saint-Maur-des-Fossés, de 10H à 12H au…

View original post 190 mots de plus

Haro sur les associations à Villejuif !

L’arrivée aux responsabilités municipales de l’Union Citoyenne, pilotée par l’UMP, s’est traduite notamment par l’apparition de contraintes fortes à l’encontre d’une partie des associations. Au motif de réaliser des économies de fonctionnement, la nouvelle mairie a développé plusieurs stratégies visant à amoindrir la portée des travaux d’associations œuvrant dans le champ politique, et classées « à gauche ».

Un contexte politique hostile aux associations

Après avoir laissé se développer sur les réseaux sociaux, durant la campagne à l’élection municipale, une propagande irrationnelle sur le coût supposé des associations « politiques » (subventions jugées pharaoniques, mise à disposition d’une logistique de grande ampleur,…) mais aussi sur leur caractère subversif (pollution de l’espace lors des initiatives citoyennes comme le village des associations, marché de Noel, Corrida, journées pour la Paix, …) la nouvelle équipe a tenté de montrer ses muscles dès la première réunion post-électorale du Collectif des Associations, organisé le 7 mai 2014, et animé par Mme Thomas, adjointe en charge de la Démocratie participative.
Ont été ainsi sommées de ne pas participer au marché des associations du 1er juin :
– Association France Palestine Solidarité « par respect pour les autres communautés » ;
– Les amis de l’huma « motif politique » ;
– MRAP « Oui mais…sous réserve que ce ne soit pas communiste » ;
– ATTAC « motif politique » ;
– AMVAB « par respect pour les autres communautés » ;
– …

Choquée, la communauté associative s’est tout de suite mobilisée dans l’unité pour faire connaitre son mécontentement. Face à cette situation, Le Maire s’est très rapidement rétracté, arguant la confusion non sans avoir, avec une élégance toute relative, démenti son adjointe Mme Thomas. Lire la suite